jeudi 26 juin 2014

Mâle Matériau - Samedi 28 juin à 20h

(Ouverture des portes à 19h30 - Prix libre)



Selon Simone de Beauvoir, « On ne naît pas femme, on le devient » ; la phrase peut également se conjuguer avec « homme ». Mâle Matériau nous parle des femmes travesties au cours de l’histoire, beaucoup plus nombreuses qu’on ne se l’imagine généralement, tout en enquêtant sur ce qu’implique, signifie, le fait de vouloir vivre en homme. Lilo, tour à tour racontant et interprétant des histoires de femmes qui décidèrent de vivre au masculin, tout en faisant état de sa propre transformation, met en acte, non sans humour, la pensée de Judith Butler selon laquelle le genre est toujours performance.

Avec Isabelle Côte Willems,
Et, en vidéo : Louise Belmas, Laetitia Lalle Bi Bénie, Wasthie Comte, Maury Deschamps, Didier Dugast, Chiara Gallo, Florian Goetz, Wilfried Histi, Françoise Huguet, Sandra Lucchini, Nicole Poineau, Dominique Ros de la Grange, Pascale Salouf, Raphaël Setty, Claire Vialon, Roberto Vidal et Adrienne Winling.
Vidéos : Théo Côte Willems, assisté de Pablo Sotinel. Montage son : Francis Willems. Interprète musique Elle s’était fait couper les ch’veux : Raphaël Setty. Adaptation musique Are you Boy or Girl : Wilfried Histi. 



Une création du collectif L’Embellie radicale.
 http://lembellieradicale.e-monsite.com

Portes ouvertes au Pix (alias le Pisco)

Les ateliers de Pixérécourt (20e) ouvriront leurs portes :
Samedi 28 juin de 14h à 20h
Dimanche 29 juin de 12h à 18h.
 
Le 88 rue Pixérécourt, est un Centre d'Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) désaffecté courant 2013 et destiné à être réhabilité en 2014. 
Une convention d'occupation temporaire est signée avec la Mairie de Paris pour permettre l'installation d'ateliers temporaires.
 
 

Depuis septembre 2013, le collectif Curry Vavart y accueille des artistes en résidence temporaire. Ces derniers seront présents à cette occasion.

Florent Audoye
Agathe Berthaux W
Anna Byskov
Jeanne Held
Anaïs Heureaux
Anna Lejemmetel
Edith Magnan
Nicolas Maigret
Keita Mori
Fanny Papot
Luca Resta
Hélène Rivière
Pierre Tectin
Anne Touquet + GUESTS

mercredi 11 juin 2014

Fête de la musique au Shakirail

C’est reparti pour une quatrième édition qui vous fera traverser musicalement le 20ème siècle ! La soirée débutera par un retour aux sources pour aller crescendo vers des sons plus rock et saturés... Et bien sûr, ne ratez pas au milieu de la soirée la performance graphique et musicale de Benzo.


Et comme les années précédentes, l'espace extérieur du Shakirail se transformera en fête de la merguez !
On vous attend nombreux !


- FMR : Une guitare, une contre bassine, des éléments de batterie et d’autres instruments… FMR vous transporte géographiquement et temporellement : Mississippi, années 20 & 30.
Ni noir-e-s , ni aveugles, les musicien-ne-s de FMR feront de leur mieux pour restituer cette ambiance propre au sud des Etats Unis, qui vit naître les fondements de la musique moderne avec l’invention du blues et du ragtime. Enjoy !

- Benzo diable d’épine : la Benzo diable d'épine conpagny est un musicament comixotrope aux composants improvisés en une formule graphiphsyché dont les propriétés narratiphoïdales se situent entre les pieds (pas si con) et la tête(bien plus bête) ! Avec Zober, Marius (la biffle) et Benjammind, plus d'autres dépressif de longue durée.

- Portron portron lopez : Les deux frères parisiens et leur batteur barcelonais sont à l'image de cette étrange plante grasse et tortueuse qui orne un de leur disque : étrange (pour leur refus de coller à la particularité d'un style), gras (pour leur son de guitare) et tortueux (pour la construction non-évidente de leurs chansons). Une liberté héritée du meilleur rock garage et psychédélique, dont ils détournent parfois les poncifs. C'est en deux mots une musique truande et tonique ! Pour les écouter, c'est .

- Suzanne combo : Ex-brunette à la basse dans le duo punk-electro «Pravda», à la guitare dans le groupe féminin de garage-surf «Tu Seras Terriblement Gentille», la désormais blonde Suzanne Combo la joue solo sur des compos persos pop-punkoïdes en franglais. Sur des boîtes à rythmes épileptiques, les Moogs habités de Wil (Hushpuppies), les riffs à la Buzzcocks de FX (Volt, Jaguar), des choeurs puissants façon B52's, Sue, fidèle à sa Rickenbacker, balance sa voix de crooneuse entre Siouxsie et .... Alan Vega. Pour écouter c'est ici.

samedi 7 juin 2014

KinoClub #39

 KinoClub #39 - Dimanche 15 juin à 20h
Ouverture des portes à 19h30 - prix libre

« LA CIVILISATION, C’EST UN MANNEQUIN EN HABIT DE VELOURS QUI APPUIE SUR UN PUTAIN DE BOUTON (…) ET TUE DES MILLIARDS DE BOUGRES QU’IL NE CONNAÎT PAS. »



_ L’AMBULANCE (BANDE-ANNONCE) LARRY COHEN_1990_ 2 '_ÉTATS-UNIS
Eric Roberts survolté et malmené par une ambulance le pourchassant dans les rues de New York. Satire sociale jouissive du réalisateur de It’s Alive où les corps médical et policier sont constamment décrédibilisés.

_LA CABINA (THE TELEPHONE BOX) ANTONIO MERCERO_1972_37 '_ESPAGNE
Tourné dans le quartier Arapiles de Madrid et interprété magistralement par José Luis Lopez Vazquez, ce moyen-métrage espagnol décrit une situation purement kafkaïenne d’un citadin coincé dans une cabine téléphonique : prétexte idéal pour mieux refléter les derniers soubresauts franquistes (voire leur héritage) dans la société espagnole contemporaine (...)

_LONG WEEKEND
(BANDE-ANNONCE) COLIN EGGLESTON_1978_2 '_AUSTRALIE
Fable écologique autour d’un couple dont les travers et les tensions vont prendre, dans un cadre naturel idyllique mais isolé, un tournant cauchemardesque… Ce film fera l’objet d’un remake réalisé par Jamie Blanks en 2008.

_ L’ENDROIT DU MAL CASSEGUEULE_2014_6 '._FRANCE
« Dans un lieu conçu pour le bonheur, un homme écrit à sa mère pour lui dire combien elle lui manque. Mais voici qu’un inconnu plein d’amour, nanti de mystérieuses responsabilités, concourt à lui rendre la vie impossible. Il faut agir !
L’Endroit Du Mal est une adaptation sauvage de Une Ville Satanique, nouvelle de Charles Bukowski issue des Nouveaux Contes de la Folie Ordinaire. » (CasseGueule)

_ RÉVEIL DANS LA TERREUR (WAKE IN FRIGHT)
TED KOTCHEFF_1971_115 '_AUSTRALIE/ETATS-UNIS
       
 ... la suite sur le livret, ci-dessous : clic pour ouvrir la fenêtre puis clic droit, afficher l'image et là on peux zoomer (et lire le texte).


lundi 2 juin 2014

Sortie de résidence

 Samedi 14 juin à 20h30
Ouverture des portes à 20h - prix libre
  


Première présentation publique d'un travail qui est le fruit d'une année de recherche entre les metteur.euse.s en scene, l'auteur, les comédien.ne.s-danseur.euse.s et la scénographe.
 
Le récit est inspiré des histoires vraies de deux femmes en lutte contre les pouvoir bureaucratiques de leur pays. L'une est exilée politique, sociologue et militante féministe, condamné à perpétuité pour avoir prétendument commis un attentat, nous nous inspirons de la vie de Pinar Selek. La seconde est menacée d'expulsion,  née dans le pays où elle vit, fille d'un père inconnu, elle ne peut prouver sa légitimité aux yeux de l’État, c'est l'histoire de Zeina, une amie qui nous a confiée son histoire.
Nous cherchons un espace où se joignent politique et poésie, un espace où l'art traite de questions vitales et brûlantes de notre société pour tenter d'ouvrir des champs de réflexion communs, et trouver la part sensible qui conduit des individu-e-s à faire le choix de la lutte et/ou de la fuite, et c.ell.eux qui n'ont pas ce choix.

CP5 #23

Jeudi 12 juin à 18h
Vernissage du CP5 Posé

Dessins choisis pour partitions chorégraphiques

Exposition collective du 12 juin au 5 juillet 2014
Performance dansée : Héloïse Desfarges et Titupröne 
Entrée libre



Pour sa 23e exposition, « Posé », le CP5 invite les danseuses Héloïse Desfarges et Tituprone pour réaliser un commissariat chorégraphique.
Elles ont sélectionné un ensemble de dessins produits lors d’ateliers de modèle vivant, puis décidé de leurs emplacements d’exposition en suivant des critères chorégraphiques.
Les dessins de modèles nus, dont les poses peuvent parfois être prises pour des intentions de danse, sont disposés dans l’intégralité de l’espace d’exposition et sont devenus les éléments d’une écriture chorégraphique.
Cette partition dessinée sera interprétée aux cours de performances-dansées successives, à l’occasion du vernissage de l’exposition. Plusieurs dimensions seront explorées dont le corps à l’œuvre dans le travail du modèle.

Coordination : Beth Anna, Wilfried Histi, Sébastien Petit, Vincent Prieur
Exposition réalisée à partir des productions de l'atelier modèle vivant du Shakirail.