vendredi 28 février 2014

Collectif du K : Bureau/Chez soi

Lundi 10 et mardi 11 mars
 Collectif du K
Bureau (19h30 à 20h30) / Chez soi (21h à 22h)
Réservation obligatoire : julietteleblanc2@gmail.com
(ouverture des portes à 19H - Prix libre)

Suite à une longue recherche sur un théâtre burlesque inspiré par Tati, Etaix et Keaton, le Collectif du K présente pour la première fois Bureau et Chez soi en une même soirée. Une performance muette et burlesque à ne pas manquer au Shakirail.
 
 

B U R E A U (50 min)
De 19H30 à 20H30


Numéro burlesque de et par Thomas Blumenfeld et Simon Falguières
Avec la participation de Alona Zhuravel
Création lumière et régie: Léandre Gans
 
 
Deux hommes sont dans un bureau. Sur scène, deux tables, un clavier d’ordinateur, une lampe, des stylos, des agendas rangés avec minutie. Dans ce sobre décor, la parole s’efface pour laisser la place au langage du corps et à la musique des objets.

Ceux que tout oppose / deux clowns modernes / partagent un même espace. Et dans cette cohabitation où l’on pourrait croire tous nos rapports humains improbables, une amitié naît. Une amitié sous-jacente. Ensemble ils rêvent. Ils s’imaginent en ballerines, exécuter un ballet de chaises roulantes. Ils font de deux claviers d’ordinateurs, des instruments de musique classique. Un jour le clown rouge prendra la place du clown blanc. Ce jour-là, il n’y aura plus de différence. Ce jour-là sera un drame.

C H E Z  S O I (1h)
De 21H à 22H

De et par Simon Falguières
avec la participation de Benjamin Desche
Création sonore : Valentin Portron
Création lumière et régie : Léandre Gans
 
 
Poursuivant sa recherche sur un Théâtre burlesque, Simon Falguières signe la création de Chez Soi. Seul en scène, il nous montre la soirée d'un homme qui rentre chez lui après le travail. Dans une solitude extrême, ce personnage se raccroche à ses manies.

Drôle au premier abord, Chez Soi est aussi une fresque noire et grinçante qui aborde un mal de notre temps : la mise à l'écart d'une partie de notre société. 
 



Vendredi 7 mars à 20h : Arachnées (danse/théatre)

Vendredi 7 mars le Shak accueille La Compagnie Ahtenysti pour Arachnées, une pièce de danse théâtre.



Vendredi 7 mars à 20h
Compagnie Ahtenysti - Arachnées
Durée : 60 minutes
(ouverture des portes à 19h - Prix libre)
Conception, chorégraphie et interprétation : Maria Yannaros
Collaboration et interprétation : Mairi Pardalaki

Deux créatures indéterminées, mi-femmes mi-araignées, sont enfermées dans un lieu étroit, clos à la lumière et à la lumière, et sont condamnées à filer pour l'éternité. Lasses et exténuées, elles tentent encore une fois de se remettre à l'ouvrage, péniblement, mais une fenêtre - une échappatoire - espérée mais à la fois redoutée, s'impose progressivement à leur regard et grandit dans leur âme...


« Arachnées résulte, avant tout, du désir de transposer les thèmes et l'atmosphère présents dans le théâtre symboliste de Maurice Maeterlinck (poète-dramaturge belge), dans une forme plus accessible qui emprunterait à la danse-théâtre.
Sur fond d'un mythe revisité - celui d'Arachné, la Femme-Araignée tisserande -, se dévide une histoire où ressortent quelques uns des thèmes qui ont été chers à Maeterlinck ; parmi eux, la clôture, l'attente, le seuil terrifiant et infranchissable ou encore, la fatalité du destin et l'angoisse indéfinie qui pèsent sur les personnages.
De la même façon que les symbolistes, à la fin du XIXème siècle, ont privilégié le rêve, l'indéfini, le mystère et l'intemporel face à une réalité contemporaine trop présente, scrutée et analysée en permanence, Arachnées invite le spectateur du XXIème siècle à plonger dans un univers étrange d'une époque incertaine et à observer, comme à travers le trou d'une serrure, et sans pouvoir les atteindre, des créatures secrètes et isolées, presque irréelles ; impuissantes et tragiques, maladroites et parfois drôles, à la limite de l'humain et de l'insecte »

Pour ceux qui voudraient un avant-goût du spectacle, le teaser est



dimanche 23 février 2014

Appel à projets

APPEL À PROJETS
ATELIERS temporaires / plasticiens
88 rue Pixérécourt Paris, 20ème
Durée : 4 mois
Début de résidence : 1er avril 2014
Date limite d’envoi du dossier : 17 mars 2014

Afin de soutenir le développement de projets artistiques et associatifs à Paris, dans le contexte d’un foncier de plus en plus rare et cher, le collectif Curry Vavart développe la création d’espaces de travail artistique temporaires et mutualisés, installés dans des bâtiments désaffectés destinés à être réhabilités à court ou long terme. Le Collectif Curry Vavart est constitué en association, il compte environ 100 bénévoles et près de 10 000 membres et sympathisants.
En partenariat avec la Ville de Paris, le collectif Curry Vavart propose à des artistes plasticiens ou collectifs d’artistes des ateliers privatifs et/ou à partager. Des ateliers temporaires sont disponibles dans le 20e arrondissement, quartier Télégraphe, ils sont équipés d’un point d’eau mais n’ont pas de connexion internet. L’association souhaite accueillir toutes les disciplines des arts visuels : peinture, sculpture, installation, vidéo, illustration...

Association AGETA
MDA 20e, boîte 75 - 1-3, rue Frédérick Lemaître, 75020 PARIS

Modalités : La durée de ces accueils est fixée du 1er avril 2014 au 31 juillet 2014.
 
Profil des candidats : Le programme d’accueil s’adresse à tous les artistes, sans limite d’âge qui peuvent témoigner d’un parcours professionnel en devenir ou significatif.
 
Conditions de l’accueil : Les artistes s’engagent par une convention qui fixe la nature de l’accompagnement proposé, la durée de l’accueil et le montant de la participation aux frais mensuels de 150 €.
Il est important que les artistes se soient familiarisés avec le projet de l’association, via notre site internet www.curry-vavart.com, afin de comprendre les enjeux du travail mené bénévolement et collectivement par ses membres.

Les artistes consulteront impérativement la fiche technique des ateliers temporaires proposés et veilleront à ce que les caractéristiques des espaces correspondent à leurs besoins.

Date d’admissibilité :
Les dossiers doivent être envoyés impérativement avant le 17 mars 2014 par mail à l’adresse suivante : contact@curry-vavart.com 
(Préciser dans l’objet du mail: Appel à projets Arts plastiques avril 2014 ).
 
La commission de sélection se réunira fin mars pour une entrée dans l’atelier le 1er avril.
 
Dossier de candidature :
Ce dossier comprendra :
- des visuels ( dans la limite de 15 pages en format pdf max 10 Mo )
- texte de présentation du projet (10 lignes max), avec, s’il y a lieu, dates
d’expositions à venir
- CV complet du candidat ( ou des candidats pour les collectifs )
Pour tous renseignements supplémentaires : contact@curry-vavart.com
( objet: Appel à projet Arts Plastiques avril 2014/renseignements )
Association AGETA — MDA 20e boîte 75 - 1-3, rue Frédérick Lemaître, 75020 PARIS
contact@curry-vavart.com 

FICHE TECHNIQUE :
Les ateliers mis à disposition se trouvent au 88 rue Pixérécourt 75020 PARIS. Ils sont situés dans un ancien foyer, propriété de la Ville de Paris, dont les travaux de réhabilitation commenceront courant 2014.
Superficie des ateliers proposés : 20 m²
Le bâtiment se compose d’un point d’eau, de sanitaires, d’une douche et d’une
cuisine commune.
Attention: pas de connexion internet filaire disponible.
Les ateliers se situent au premier étage accessible par escalier ( pas d’ascenseur ).
Accès restreint : immeuble gardienné, accessible 24h/24h sur présentation d’une
pièce d’identité.

Quelques photos des locaux : 






 

dimanche 16 février 2014

Restons Calmes #13

Vendredi 21 février 13ème édition de
 Restons Calmes.

Il faut venir tôt (entre 18h et 19h), avant que la porte se ferme (toute tentative d'entrée ultérieure sera réprimée physiquement) pour avoir la chance d'assister à la deuxième « leçon d'économie à l'usage des simplets » par Elie Sadigh (auteur prolifique, maître de Conférences à l'Université de Bourgogne et membre du LATEC - unité associée du CNRS).

L'objectif de cette édition est de réactualiser un certain nombre de connaissances rendues floues par la distance nous séparant de nos années lycée (d'où vient la dette ? à qui la doit-on ? qu'est ce que la monnaie internationale ?) 

Après avoir bien rempli vos cervelles, vous aurez l'occasion de remplir vos estomacs (repas biologique bon et local) pour ensuite oublier toute dignité intellectuelle en vous déhanchant comme des bêtes sur le dancefloor.

Entrée et repas : prix libre
Bar, bouquins et stickers : prix fixe



CP5 #20 - Vernissage mardi 25 février

CP5 #20 "ZAVATA"
 
Exposition collective du 26/02 au 23/03
Vernissage le mardi 25 février à partir de 18h
 
 
Pour sa vingtième édition, le CP5 accueille dans ses murs ZAVATA,
un collectif d'artistes Amiénois actif depuis 2005, aux créations pluridisciplinaires et protéiformes, pour une exposition collective et septentrionale.


Avec : Wood, Gaël Chapo, Isabelle D, Gabriel Folli, Job, Lunatine, Jean François B et Catherine. P 



Visite hors événements sur rendez-vous :
cp5@curry-vavart.com
www.curry-vavart.com/cp5

Samedi 22 février : Hommage à Kaya

La maison du Sega Ravanne organise un hommage à Kaya, chanteur emblématique à l'île Maurice, à l'occasion du 15 ème anniversaire de sa mort.

Au programme :

19h30 : Diffusion de deux documentaires
- "Le Roi Seggae" de Michel Guillermet
- "Au rythme du sega" de Benoit Fleurot

21h - 00h00 : Session Live, Concert.
Karail & Seggae évolution + Surprises.

Prix libre - Ouverture des portes à 19h - Attention, petite jauge.


lundi 3 février 2014

KinoClub #35

Dimanche 16 février, rendez-vous pour la 35ème édition du KinoClub, avec une programmation comme toujours EXCEPTIONNELLE !


Au programme :

- HOW TO MAKE LOVE TO A WOMAN
BILL PLYMPTON_1995_ANIMATION_6 MIN_ÉTATS-UNIS
Manuel surréaliste et animé pour que la relation sexuelle se déroule idéalement, mais Plympton (L’Impitoyable Lune de miel, Les Mutants de l’espace, Hair High…) aime les accrocs et nous aussi quand il les dessine non sans violence et humour… Ce court-métrage est extrait de Mondo Plympton (1997).

- J’AIME BEAUCOUP CE QUE VOUS FAITES

XAVIER GIANNOLI_1995_18 MIN._FRANCE
Ce film a été primé aux festivals de Meudon, Lille, Londres, Clermont-Ferrand et Villeurbanne en 1996.
Un couple se rend à la première d’un film de leur ami réalisateur, mais décide in extremis d’aller voir un classique du cinéma dans la salle d’à côté. A la sortie du film, ils vont devoir en découdre pour ne pas vexer leur ami…

- LA DERNIÈRE FEMME DE BARBE BLEUE
ALEXANDER BOUBNOV_1996_ANIMATION_14 MIN_UKRAINE/FRANCE
Boubnov réadapte à la sauce du grotesque et de l’humour noir le mythe de Barbe Bleue dans le dessin animé de la même manière que l’argentin Alberto Breccia le fit dans la bande dessinée avec Dracula.
Alexander Boubnov fait du cinéma d’animation depuis 1988. Diplômé des Cours supérieurs pour la formation des scénaristes et réalisateurs, il a aussi travaillé comme animateur-décorateur au studio des documentaires scientifiques de Kiev. Il a réalisé depuis Sherlok Kholms i doktor Vatson (2005, 19 min.) et Sherlock Holmes and Little Chimney Sweeps (2013, 34 min.).

Le long métrage :

- NO TIME FOR LOVE : LA DANGEREUSE AVENTURE 
  MITCHELL LEISEN_ 83 MIN_ÉTATS-UNIS

Toutes les infos sur le livret, là ... (un clic et ça s'agrandit !)
 

OUVERTURE DES PORTES ENTRE 19H15 ET 20H - PRIX LIBRE - BAR

Noise Apéro #4 - Vendredi 14 février

Pour le 4ème « Noise Apéro », Vendredi 14 février de 19h à minuit, le Shakirail accueille l'association Noise.

Après le 61 rue Saint-Charles, le jardin d’Alice et l’Âge d’or, Noise pose ses valises au Shakirail ! Espace de travail artistique temporaire de 1400 m², les lieux (propriété de la SNCF) sont gérés par le collectif artistique Curry Vavart depuis février 2011. Concerts, projections, expositions et débats, le Shakirail accueille régulièrement un mélange de riverains, de fidèles et de curieux à ses événements culturels.


Vous êtes donc cordialement conviés à assister dans cet éminent lieu de la culture parisienne à une projection, une table ronde et surtout à une GROSSE SOIRÉE comme on sait les faire…
 

Programme

19h : Ouverture des portes avec la projection du film LA RUE DES CITES réalisé en 2011 par Hakim Zouhani et Carine May. (début séance 19h15/30)
 
20h30 : Table-Ronde »Les quartiers dans le cinéma du 21ème siècle : quelles représentations, quelles captations ? »

- Quelques axes de discussion : Quelle approche dans la direction de jeunes acteurs non-professionnels issus des quartiers ? Dans quelle mesure l’avènement du numérique impacte dans la captation des images et la diffusion du message ? Quelles inspirations des précédents (La Haine, etc.) ?

21h30-Minuit : DJ Set ==> Collectif Basse Cour + Merick


Intervenants :

- Hakim Zouhani est co-réalisateur de Rue des Cités (2011) avec sa compagne Carine May. Passionné de cinéma, il filme sans relâche Aubervilliers et sa jeunesse.

- Cécile Cros (productrice chez Narrative©) et Akihiro Hata (réalisateur japonais) représenteront le projet Stainbeaupays, un web-documentaire réalisé par Elliot Lepers et Simon Bouisson autour de la ville de Stains en Seine St-Denis. 20 jeunes du collège Jolliot Curie racontent leur ville et ses démons.

- un membre du collectif Kourtrajmé (à confirmer).

La modération est assurée par Julien Neiertz, président fondateur de l’association Métropop’ !Créée en 2011, l’association a pour objet de faire bouger les représentations entre villes centres et villes périphériques.

Le lien vers l'événement facebook 

CP5 # 19 "J'assume pas"

CP5 #19 <J'assume pas> du 13/02 au 23/02
Vernissage le jeudi 13 février à partir de 19H  
 Curry vavart + guests


Honte, gêne et doute seront, une fois n’est pas coutume, des critères de sélection.

J’assume pas prend la forme d’une exposition limite où plasticiens, danseurs et comédiens sont invités à montrer une réalisation dont ils peinent -pour des raisons évidentes ou strictement personnelles- à assumer la responsabilité.

Ce qui n’est pas à notre goût, et ne mérite pas l’exposition, peut tout à fait satisfaire l’univers esthétique d’un autre : projets (auto)censurées, péchés de jeunesse ou projets scolaires, expérimentations ratées ou laissées de coté, réalisations hors normes ou complexées, œuvres subversives, polémiques ou choquantes trouveront leur place – et sans aucun doute leur public- au CP5, en nous invitant à remettre en question nos jugements de valeur artistique, à l’aune de leur sens historique, psychologique et social.

Sur une proposition de Vincent Prieur.


La liste des exposants :